Étiquette : français

Café-lecture… Mon attachement aux deux mots… sourires !

Share Button

Voilà enfin l’aboutissement de quelque travail, pas trop « mal mené »…

Une petite bibliothèque (celle de mon village où je suis bénévole) durant une petite heure, participe à l’événement majeur de l’année concernant notre belle langue, le français.
La semaine de la langue française et de la francophonie, comme chaque année, nous permet de nous exprimer, de différentes façons, pour faire vivre les 10 mots !

Cette année, Dis-moi dix mots… à la folie ! Mais cela vous le saviez déjà, puisque j’ai publié un texte ici et qui sera lu demain !

Alors je ne résiste pas au plaisir de partager un café avec vous, à cette occasion, demain après-midi…

AFFICHE DIS-MOI DIX MOTS TRENTELS 2014

 

Belle fin de semaine !


Duras, château et vin près de chez moi…

Share Button

Je viens de redécouvrir ce poème écrit il y a quelques temps sur un autre blog…
Celui-ci (Le blog de la Dame de Ladignac) vient de rejoindre apln et l’annuaire pour les nuls.(Voir rééditions de quelques articles en attendant d’autres découvertes…)
Une grande envie de partage pour vous faire découvrir ma région où l’Histoire se mêle souvent à la gastronomie…

Il était une fois…

Un château sur le toit d’un monde, le pays d’un vin fameux
Le Duras, qu’un palais de chair, trouvera capiteux.

- L'entrée du château de Duras

– L’entrée du château de Duras

Le palais de pierre, quant à lui, cinq siècles durant
Abrita au fil du temps, grands et petites gens.

 Tour à tour, au gré de l’Histoire, français, anglais
Rarement château et famille, marqua tant sa contrée.

Une terre autour tant et tant travaillée
Que vignerons, paysans et manouvriers

- Sur le toit de ce monde... Paysages façonnés...

– Sur le toit de ce monde… Paysages façonnés…

En sont réellement les maîtres. Hommage donné
A ceux, qui au fil des ans, la campagne ont façonné.

Les pans de ma robe ont frôlé ces pierres
Que d’autres avant moi ont usées.

Mettre mes souliers dans leurs traces
M’émeut plus qu’admirer miroir ou belle glace…

- Sur la margelle des puits, mes doigts se sont posés...

– Sur la margelle des puits, mes doigts se sont posés…

 

Sur la margelle des puits, mes doigts se sont posés
Fermant les yeux, j’ai senti, le rugueux de la corde posée.

Un instant, dans la chambre aux secrets
J’ai entendu murmurer les servantes et valets.

 Ma boite à images chargée, j’ai repris le chemin
De mon village caché où je me sens si bien.

Passants et visiteurs, je vous offre quelques vues
Je garde ici l’arôme délicat de ce vin que j’ai bu.

Une porte du château, en clair-obscur... Juste pour le plaisir...

Une porte du château, en clair-obscur… Juste pour le plaisir…

A vous de découvrir château de pierre, vin délicieux
L’esprit des lieux, les voix d’antan, ces biens précieux,

Que paysans et villageois, embellissent et maintiennent
Pour témoigner de leur histoire, un maillon de la chaîne…

 Première publication le 5 octobre 2012 par ladamedeladignac